Giacobbe Giusti, L’arche de Noé (mosaïques de la Chapelle palatine, Palerme)

Giacobbe Giusti, L’arche de Noé (mosaïques de la Chapelle palatine, Palerme)

 

Dieu invite Noé à quitter l’Arche L’intérieur de la chapelle est de style byzantin, il date de la fin de la décennie 1130, jusque dans les années 1150-1160 Au Xe siècle, la Sicile est rattachée au califat fatimide du Caire. L’île reste sous domination musulmane jusqu’à l’arrivée des Normands, qui, en 1059, obtiennent la souveraineté des mains de la Papauté décidée à rechristianiser des territoires que Byzance n’était plus capable de reconquérir. La conquête normande s’échelonne entre 1060 à 1090. Finalement, en 1130, Roger II (1130-1154) obtient la couronne de l’antipape Anaclet II (1130-1138) et rassemble les territoires normands en un royaume, choisissant naturellement Palerme comme capitale. Il y fait construire un palais et, dans celui-ci, un riche édifice cultuel, la Chapelle palatine, qui, par son architecture et son décor, demeure un exemple exceptionnel de métissage des arts chrétiens d’Orient et d’Occident, et d’art islamique.

https://it.wikipedia.org/wiki/Mosaici_della_Cappella_Palatina

http://www.giacobbegiusti.com

Advertisements